lapin_animal de compagnie

Tout savoir sur le lapin avant son adoption

Le lapin est un animal qui possède un fort instinct sexuel. Cela peut être très déplaisant à partir de la puberté à cause de ses jets d’urines, son excitation sexuelle, sa mauvaise humeur, son agressivité et autres. Plusieurs sont les acheteurs qui prévoient de placer leur lapin en cage, ce qui n’est point recommandé. Il doit être éduqué et vivre en liberté, comme un chat. Un tel confinement en cage constitue une source de problèmes de santé et comportementaux. Le lapin vit plus de 10 ans si bien qu’avant l’adoption, il faut être sûr de vouloir s’engager pour un si long période. Le lapin n’est point une peluche, mais un animal vif, curieux, et pouvant faire des dégâts s’il n’est pas éduqué correctement. Il ne coûte pas moins cher en nourriture et en soins vétérinaires qu’un autre animal de compagnie comme un chat ou un chien.

Trouver le lapin idéal

On peut en trouver dans les refuges et associations. Les lapins provenant des refuges ou d’associations sont vaccinés, stérilisés et éduqués. Il est déconseillé d’acheter un lapereau que ce soit en élevage ou en animalerie. En effet, il n’est pas rare que les lapins soient malades, sevrés trop tôt. Le sexe de l’animal n’a guère beaucoup d’importance. Cependant, au regard de sa légendaire fertilité, il faut les stériliser. Les mâles sont à stériliser à la puberté car ils développent un comportement sexuel exacerbé, assorti d’une certaine agressivité. On fait face au même phénomène chez les femelles car leur comportement sexuel est le même. Aussi, l’adoption d’un couple mixte adulte et stérilisé en refuge ou en association serait la solution idéale.

La personnalité du lapin à choisir

La personnalité d’un lapin évoluera tout au long de sa vie selon son âge, son environnement, ses compagnons qu’il aura ou non, de l’attention et du temps qu’on lui consacrera, de son état de santé et d’autres critères. Ce compagnon pourra être joyeux et triste, dynamique et paresseux, câlin et distant… On ne choisit pas son compagnon selon sa taille ou de sa race, il faut écouter son cœur. Au moment de la puberté, le lapin est fatigant pour son entourage. Il faut prendre soin de lui et veiller sur sa bonne santé en choisissant la prise en charge adéquate via un comparateur d’assurance animaux. Il faut savoir qu’un lapin n’a en général que 3 ou 4 semaines et qu’il n’est pas sevré. A cet âge, il n’est pas toujours capable de s’alimenter seul. Il serait préférable d’adopter un lapin plus vieux si l’âge minimal est de 2 mois. En effet, plus le lapin aura passé de temps avec sa famille, plus il aura un caractère sociable et équilibré.

La quarantaine selon la provenance du lapin

Si le nouveau lapin vient d’une animalerie, d’un particulier ou d’un élevage, la quarantaine est incontournable. Il n’est pas rare que le lapin soit porteur de maladies contagieuses ou de parasites. En cas de contagion, cela peut durer quelques jours à quelques mois, pour éventuellement condamner à mort le premier lapin. Le lapin doit rester en quarantaine, dans une pièce séparée, sans aucun contact avec d’autres animaux, pour une durée d’un mois. Si le lapin vient d’un refuge ou d’une famille d’accueil, la quarantaine est recommandée même si ce n’est pas toujours obligatoire. Cela dépend de la qualité de l’accueil et des conditions d’hygiène de l’endroit où il était placé. Il peut avoir déjà vu un vétérinaire et avoir subi une véritable quarantaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *